Entreprise du bâtiment - Génie civil
Maçonnerie - Béton armé - Transformations







Félicitations à M. Filipe Rodrigues et à M. Sébastien Testuz pour l’obtention de leur CFC.

Apprenti Xhemshir Papazi

Apprentissage débuté 01.03.2016
Pourquoi le métier de maçon?

J’aime travailler en équipe, j’aime l’ambiance des chantiers et j’ai toujours aimé les travaux manuels. Alors maçon, c’est le métier parfait pour moi.

Mon apprentissage

Ma formation vient de débuter et ça se passe bien. De plus, mes collègues, mes profs et même les chefs sont à l’écoute et compréhensifs. Tout va pour le mieux!

Suite de mon apprentissage

J’espère continuer dans ces conditions et je vais faire tout mon possible pour atteindre mes objectifs qui sont de devenir contremaître, mais avant tout d’obtenir mon CFC de maçon!

Apprenti Filipe Rodrigues

Apprentissage débuté 18.08.2014
Pourquoi le métier de maçon ?

Suite aux informations que j’ai pu obtenir grâce aux amis et à ma famille, j’ai su que je devais faire ce métier. Après mes deux stages dans l’entreprise, voilà, j’étais sûr que c’était pour moi !

Mon apprentissage

J’ai commencé le 11.08.14 mon apprentissage par les cours pratiques à Tolochenaz. Cela s’est super bien passé, on apprend vraiment bien les bases. Maintenant, ça va faire bientôt 2 mois que j’ai commencé le vrais métier de maçon sur les chantiers. Super bonne ambiance avec les collègues, on est jamais inactif et on a toujours quelque chose à faire.

Fin de mon apprentissage

Si tout se passe comme je veux, une fois que j’aurai obtenu mon CFC de maçon, j’aimerai devenir contremaître et pourquoi pas grutier. Je voudrais acquérir mes papiers dans cette entreprise et me donnerais à 200% chaque jour pour ça.

Apprenti Sébastien Testuz

Apprentissage débuté 18.08.2014
Le choix de mon apprentissage de maçon:

J'ai toujours aimé les métiers manuels en particulier ceux de la construction. De plus, je cherchais un métier varié, s'effectuant à l'extérieur. D'autre part, l'aspect physique ainsi que les inconvénients liés aux conditions météos ne me posent pour l'instant pas de problème. Ainsi le métier de maçon s'est donc imposé comme une évidence.

Mes impressions au sujet de ma formation:

J'ai commencé par un mois aux cours inter-entreprises (CIE) de Tolochenaz en août 2014.
Ces cours mes sont apparus intéressants et très instructifs pour mes connaissances personnelles et professionnelles. Il faut relever que j'ai eu de la chance durant mon adolescence de pouvoir effectuer divers travaux du bâtiment, liés à l'électricité, la menuiserie et aussi à paysagiste. Ceci m'a permis d'avoir non seulement une certaine vision des choses, mais aussi d'acquérir une certaine dextérité manuelle.
Suite aux CIE, j'ai débuté concrètement la vie sur un chantier. Aussi, il m'est agréable de travailler dans une ambiance sympathique. De plus, j'ai eu l'opportunité de toucher dès le début à plein de domaines différents et de me sentir à l'aise et utile dans le travail qu'on me confie.

Suite de ma carrière professionnelle:

J'espère faire une bonne formation me permettant de devenir un excellent professionnel à qui on pourra confier des travaux d'une certaine importance.
D'autre part, il m'est difficile de me projeter dans le futur. En effet, je suis qu'au début de ma formation et je n'ai pas encore vu toutes les facettes de ce métier. Ainsi je n'arrive pas à me rendre suffisamment compte de la suite de ma vie professionnelle: si elle sera peut-être liée à des études ou de rester dans la pratique en qualité de maçon ou bien en devenant chef d'équipe, chef de chantier ou contremaître. L'avenir me le dira...

Ancien-apprenti
Fabio Sabatino


Apprentissage débuté le 16.08.2010
CFC obtenu en juillet 2013


Pourquoi j’ai choisi l’apprentissage de maçon:

J’ai choisi le métier de maçon parce qu’on ne s’ennuie jamais sur un chantier.

Le maçon effectue plusieurs travaux comme par exemple coffrage, crépissage, ferraillage, etc. et cela me plaît énormément!

Le travail à l’extérieur est parfois pénible, mais aussi splendide quand la météo est bonne.
Qu’est-ce je pense de cette formation et de ce métier:

Cette formation est super, parce qu’elle ouvre plusieurs voies telles que la maturité pendant ou après l’apprentissage ou la possibilité d’entrer à l’école d’ingénieur.
Après ces trois ans d’apprentissage de maçon on peut aussi faire chef d’équipe puis contremaître, ensuite chef de chantier et pour finir devenir entrepreneur (maîtrise fédérale). Bien sûr que tout cela n’est pas obligatoire, on peut s’arrêter à chef d’équipe ou contremaître, chacun fait comme il veut !

Pour apprendre ce métier, il n’y a pas seulement les cours théoriques, mais aussi des cours pratiques qui ont lieu 2 mois par année. Les professeurs notent les travaux que l’on effectue comme par exemple coffrage, chape, crépissage, murs, etc.

Comment se passe mon apprentissage:

Voilà cinq semaines que j’ai commencé et tout se passe à merveille !
J’ai débuté le 16.08.2010 par les cours pratiques, j’y suis resté quatre semaines et maintenant je suis sur un chantier.

Aux cours pratiques, j’ai fait la connaissance d’autres apprentis maçons et sur le chantier j’ai déjà connu une dizaine de collègues.

Sinon, au point de vue des notes, pour l’instant ça joue bien, tant aux cours pratiques qu’aux cours théoriques.

Et sinon, super salaire et super collègues!!!
Concours romand de maçonnerie - 12 octobre 2013
Préparation au concours romand 2013